Union Européenne - Fond Social Européen
Projet cofinancé avec
le concours de l’Union Européenne
avec le Fonds Social Européen
Enjeux et compétences de base
En entreprise
Action culturelle
Répertoire des actions

Appréhension des difficultés de la personne

Un schéma descriptif

Ce Schéma décrit une démarche d’appréhension des ‘difficultés’ de la personne dans une perspective de restauration "narcissique" : un étayage formatif doit apporter à la personne  une compréhension et une inscription conscientisée de sa place au monde.

Schéma descriptif
Cliquez sur l'image pour découvrir un schéma elaboré en cheminant de lectures (critères d’évaluation des effets de formation pour les publics en difficulté d’insertion, Catéis, 1997, à la mesure d’impact des dispositifs de formation, Hugues Lenoir, 2006 en passant par les chemins de savoirs , Anne Vinérier, 2005) en rencontres et échanges formels( accompagnement des opérateurs et encadrants du programme PJJ, Stéphane Roux  et Franck Dantzer, 2007) et de débats réflexifs informels…

 

 Commentaires
Le versant supérieur correspond à l’inscription temporelle de la personne développée autour de 2 axes :

  • l’axe du présent (ou de l’environnement), précise la situation des personnes en termes fonctionnels de : ressources, travail, logement, famille, santé, mobilité. Il spécifie la situation de la personne là où elle en est dans le premier temps de l’accueil pour l’accompagner dans une dynamique qui fait sens pour elle qui permet un travail de conscientatisation de son inscription dans le réel (à partir de son histoire propre)
  • l’axe du passé, précise le rapport que donne la personne à son passé, décliné à travers différents paramètres : familial, scolaire, expérientiel (insertion sociale et professionnelle) et ses demandes de formation ou de projet de formation


Le versant inférieur correspond au rapport aux savoirs de la personne autour de :

  • l’axe des savoirs, en lien avec ses apprentissages antérieurs et à ses difficultés ainsi qu’à son désir de réapprentissage à travers ses savoirs faires et contournements, la communication orale, la communication écrite (lecture-écriture), les techniques opératoires (calcul),
  • l’axe psycho-affectif et cognitif, qui précise son rapport à elle-même et à ce qui se structure la construction des savoirs à travers son rapport au réel : espace et temps, au raisonnement, à la mémorisation, à l’attention, mais aussi au fait de distorsion ou d’adéquation entre les savoirs/ au projet, ainsi qu’à la relation à soi et aux autres

Partenaires

  • logo_fse.jpg
  • Europe
  • Préfecture PACA
  • Le commissariat à l'égalité du territoire
  • Région PACA
  • ANLCI

Le CRI PACA

  • 3 rue Joseph Thierry
    13001 Marseille 
  • 04 91 08 49 89   

Accès