Union Européenne - Fond Social Européen
Projet cofinancé avec
le concours de l’Union Européenne
avec le Fonds Social Européen
Enjeux et compétences de base
En entreprise
Action culturelle
Répertoire des actions

Éléments de réponse

Les éléments présentés sont issus d'un certain nombre d'expériences qui revêtent un caractère d'exemplarité.

Pour autant un des caractères spécifiques des actions de formation de base est que ces dernières ne peuvent être modélisées.
En effet l'hétérogénéité des personnes et des contextes d'entreprises caractérise les situations de non maîtrise des savoirs de base. De ce fait les réponses formatives pour être pertinentes doivent s'ajuster à ces singularités.

Néanmoins l'expérience montre que les organismes prestataires doivent respecter un certain nombre d'invariants qui représentent autant de facteurs critiques de réussite de l'action et qui devront apparaître explicitement dans l'offre remise en réponse au cahier des charges.

Facteurs critiques de réussite ou principes d'action

Ces principes d'actions (facteurs critiques de réussite)  ont été retenues   à l'issue de débats et d'échanges entre des organismes de formation, des chefs d'entreprises, des partenaires sociaux, une maison de l'emploi et un groupement d'employeurs dans le cadre  d'une recherche-action mise en place par le centre ressources illettrisme de la région PACA avec le soutien de la Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle, de la Direction régionale de l'agence pour la cohésion sociale et du Fonds Social Européen. Cette espace recherche-action a été animée par le Cabinet Conseil D2RH.

CONDITIONS DE REUSSITE

ACTIONS POSSIBLES

LES REALISABLES

  1. s’adapter aux spécificités du monde de l’entreprise
  • proposer un plan de formation spécifique aux formateurs pour intervenir en entreprise
  • s’interroger sur la stratégie des organismes au regard de l’investissement des équipes : faut-il une équipe dédiée aux interventions en entreprise ? faut-il que l’ensemble de l’équipe des organismes de formation soit formée (informée ?)
  • se préparer aux futures interventions : entrer en contact avec l’entreprise à partir d’une stratégie de communication à l’interne (élaboration d’une plaquette…), démarcher et rencontrer les entreprises
  • rassurer en valorisant les compétences des organismes de formation
  • lever l’éventualité d’un certain complexe des organismes de formation quant à l’approche du monde de l’entreprise
  • envisager l’idée de l’élaboration d’une charte spécifique d’intervention en entreprise
  • Cahier des charges
  • Convention de formation
  • Outils de communication
  1. réaliser un diagnostic et proposer une pédagogie différenciée
  • réaliser un diagnostic, pour appréhender l’entreprise et prendre en compte ses besoins spécifiques
  • s’adapter au fonctionnement et à l’organisation de l’entreprise
  • proposer une approche pédagogique différenciée tant par l’utilisation de documents professionnels que par la mise en œuvre de parcours individualisés pour les salariés.
  • Méthodologie d’intervention
  1. sensibiliser et impliquer des personnes ressources de l’entreprise 
  • sensibiliser les salariés concernés pour participer à l’action
  • impliquer l’ensemble du personnel (partenaires sociaux, responsable de production, hiérarchique direct des salariés concernés…) 
  • mettre en place un suivi pour évaluer la progression des acquisitions (cf. infra)
  • envisager la mise en place d’un tutorat
  • Outils de communication
  1. evaluer les acquis des salariés tout au long de l’action 
  • assurer un suivi permanentpour :
    • donner la possibilité aux organismes de formation comme aux salariés d’évaluer la progression en termes d’acquisition
    • mesurer les effets de la formation
    • effectuer une évaluation du dispositif et de réajuster si besoin
  • Bilan global et individuel
  1. lister et vérifier les moyens mis en œuvre 
  • prévoir et de lister l’ensemble des moyens mis en œuvre tant par l’organisme de formation que par l’entreprise, pour assurer :
    • la cohérence entre ses moyens logistiques et financiers,
    • l’organisation prévue de l’action
  • faire figurer ces moyens dans le cahier des charges
  • Convention de formation
  • Cahier des charges

 


Principes d'action :

La méthodologie d’intervention proposée est une production réalisée dans le cadre d'une recherche-action : "Facteurs de réussite d'une action de base en entreprise", CRI-PACA 2008/2009

Ces réflexions et recommandations sont l’aboutissement de débats et échanges avec des organismes de formation, des chefs d’entreprises, la chargée de mission LCI, des partenaires sociaux, la maison de l’emploi de Istres et un groupement d’employeurs. Non exclusives et exhaustives, ils ont permis, sous forme de questions/réponses, d’expliciter la méthodologie retenue.
Certains éléments listés se retrouvent dans la partie dite "facteurs critiques", d’autres sont le reflet d’expériences déjà menées par les participants (tant dans la réussite que dans les améliorations à apporter) et enfin quelques uns ne figurent pas de manière formelle. Cependant, au cours des échanges pendant toute la durée des travaux, ces recommandations, ces pistes de réflexions, ont été soulevées, débattues, même si l’unanimité n’a pas toujours été de mise.
Nous savons tous que chaque entreprise est différente, tout comme chaque organisme de formation et bien entendu chaque salarié.
C’est dans ce sens que le groupe a toujours insisté sur le principe d’une ingénierie particulière à mettre en place, de parcours différenciés à proposer, de pédagogie individualisée à préconiser, de produits multiples à concevoir…

Type : jpg



Retour au sommaire         Rubrique suivante

Partenaires

  • logo_fse.jpg
  • Europe
  • Préfecture PACA
  • Le commissariat à l'égalité du territoire
  • Région PACA
  • ANLCI

Le CRI PACA

  • 3 rue Joseph Thierry
    13001 Marseille 
  • 04 91 08 49 89   

Accès